Les lieux

  Les endroits qui ont été connus et les plus proches du quartier, c'était la route de Tetouan N2 avec ses nombreux arbres de   
         L'eucalyptus (sefsaf) qui n'éxistent plus maintenant. La route avait deux ponts, un grand et un petit. Il y avait aussi la colline du  
                            CHARF qui a été vide d'habitations, là où se trouve  le cimetière du quartier.Sur la route de Tetouan juste avant les arènes il y                        
                      avait l'hôtel Pasadena avec sa piscine. l'hôtel était toujour plein de touristes étrangers à l'époque l'été et l'hiver, qui visitaient notre            
             quartier à pied de temps en temps . Juste à côté de cet hôtel  il y avait un atelier du marbre d'un citoyen italien (Antonino).                
               À son côté  il y avait une fabrique de chocolat (ACRA) là où plusieurs gens du quartier y ont  travaillé. À cette époque elle a existé       
              aussi une fabrique de fer et de la mécanique (CAFFIS), une autre fabrique d'écorces en face des arènes . Sur une petite colline derrière 
      l'hôtel Pasadena se trouvait la grande villa du président du parti de l'indépendance (Hizb Listiklal) Allal Fassi. (Dar Allal Fassi). 
         Juste tout près des arènes se trouvait une seule  petite baraque (Berraka), celle du (AMMI CHOURKA) et son épouse voisin d'une 
    famille espagnol. Toujour au même endroit près  de l'hôtel Pasadena en face des arènes, une toute petite pompe d'éssence qui    
    a existé jusqu`au début des années soixante. (Voir les photos au dessous pour voir tout ces endroits). Au virage vers la route      
                       d'Aouama elle y avait une ferme d'élevage, qui a été une propriétaire des fidèles de l'église espagnol de Tanger (FRAYLEYA).                       
La ferme était entourée par un grand jardin plein d'herbe et de fleurs, le jardin à été nommé (GHARSA FRAYLEYA).            
Il y avait aussi  deux autres petites fermes inoubliables, la première (DAR D'RRAMON) l'autre (DAR D'GUAN).                     
                 Ces trois fermes se trouvaient toutes  au centre du quartier sur la route principale. Derrière le quartier se trouvait la colline (EL BORG),  
         la belle colline qui était entouré par des grands arbres et des branches de cactus. Sur cette colline on a fait souvent des pique-niques 
                          et de la chasse chaque hiver et chaque printemps. À l'autre côté du quartier vers la route d'Aouama, sur un virage se trouvait une seule maison,
                celle de la grande famille Tounsi, (DAR TOUNSI). En face du quartier vers  la route de Tetouan se trouvait le petit village M'GHOGHA.  
        Devant ce village les trains prenaient leur chemin vers Rabat et Casa. Chaque fois les trains passaient. Les gens du quartier savaient 
         quelle heure est il  exactement. À notre quartier la seule épicerie qu'existait à l'époque c'était (BAKKAL) SI AHMED qui se trouvait 
                au bâtiment de la famille M'RABET sur la route principale. Quelques années plus tard, deux autres épiceries ont été installés,                  
                 (BAKKAL YOUMA) et (BAKKAL HASSAN). Au centre du quartier ils y avaient trois routes qui se rencontraient, la route principale N2
                           vers la ville de Tetouan, l'autre RS703 vers le village d'Aouama, et une autre route vers la colline du Charf et la plage.                                        Au centre de ce croisement se trouvait le kiosque-Café (Hammadi), très connu (CANTINA). Juste à côté du ce kiosque-Café,   
           tous les autocars et les autobus s'arrètaient. Cette endroit stratégique à été aussi un poste de contrôle de police et de gendarme  
                  à motard (Motoristas), qui étaient toujours là pour faire des contrôles.                                                                                                      
CANTINA a été
 le seul endroit au quartier qui avait l'appareil téléphonique à l'époque.
 Pour téléphoner en cas d'urgence ou pour appeler un taxi,
il fallait le faire que chez  Café Hammadi  CANTINA.

 

 
 
Vue panoramique des arènnes, l'hôtel Pasadena, et une partie de notre quartier aux années soixsante.
 
 
 
 
 
Hotel Pasadena: Situado en la carretera de Tetuán muy cerca de la plaza de toros.
Al construirse la plaza de toros de Tánger, se le dio una gran transformación al hotel,
pasando a obtener 3 estrellas, pero las pocas corridas de toros y la larga distancia
al centro y playa  fueron dejando obsoleto el hotel. Datos de los años 50
 
 
 
Escudo del Hotel Pasadena
 
 
 

                                           Hotel Pasadena

                                                      HOTEL PASADENA FACHADA PRINCIPAL

 

                                                           

 

                       

 
Hotel Pasadena Interior
 
 


Notre quartier à l'époque et le grand jardin  (Gharsa Frayleya).  Photo Salah  1977  

Une rue du quartier  (Haoumat M'rabet).     (Photo Temsamani)  2000

             Haouma M'rabet . Haouma Drawa et Haouma Dadi.      (Photo Salah) 1977

        La villa de la famille espangol Paco et Maria qui y habitaient au années 60-70

      

                                                         

Voir un petit film historique du notre quartier
             filmé par mr. Temsamani et mr. A.Salah en été 1977.
 
cliquez ici
http://www.youtube.com/watch?v=AypKPjBKd_k
 

                                                                                                                  Voir un scetch sur un torero tangeroi

                                                                                            Un scetch de Hassan el fad 

                                                                                            Cliquez ici

                                                                                            

 
 
 
 
                       

 La jolie fleur la plus connu au hiver dans 
 les environs du notre quartier à l'époque.(Iris Tigitana) de Tanger)
 

 

   Prèsque toutes les familles du quartier à l'époque avait cette genre de fleur. (Mesk Ellil)


                           

 Un tableau qui présente une partie du notre quartier dessiné par un jeune du quartier au début des années soixante


   Ce magnifique tableau dessiné avec les doits d'Abdelkader Salah déjà en 1964 

Sur ce tableau on voit la baraque de la famille boumediane tout proche. le jardin (gharsa Frayleya). 

La route de Tetouan et Haouma Dadi avec ces arbres. on voit aussi la coline du Charf et à sa gauche

le petit chateau d'une famille anglaise

 

Cette fourgonette qui distribuait le melleur café à Tanger. Ici près du notre quartier aux années soixante.

 

la carte de Tanger là où  les arènes est bien marqués